Membres d’honneur

David Kohler

Portrait David KohlerTout a commencé par un petit projet: consolider la participation des délégués de classe après la fusion des départements de mathématiques de l’UNIL et de l’EPFL. De fil en aiguille, de nouveaux projets s’y sont greffés et voilà comment nous avons créer de riches traditions pour les étudiants en maths de l’EPFL. Je me souviens en particulier de quelques emails échangés avec Oscar Burlet; il était très touché que nous reprenions son séminaire qui avait cessé lorsqu’il a pris sa retraite. De mon côté, après avoir reçu mon diplôme de mathématicien EPFL, je me suis envolé en 2007 pour Vancouver au Canada où je travaille sur ma thèse à l’Université de Colombie Britannique (UBC). Riche de mon expérience cqfdienne, j’ai alors participé à la fondation de l’association des doctorants en mathématiques de UBC et en ai été élu président en 2009. Voilà maintenant une demi-décénnie que CQFD a commencé sa belle aventure et je suis extrêmement fier de voir ce beau projet continuer. Longue vie à CQFD!

Caroline Lassueur

Caroline LassueurPourquoi CQFD? Facile: clairement grâce à David ci-dessus qui a eu l’idée excellentissime de créer l’Association suivie de la seconde idée excellentissime de m’y engager dans le comité fondateur. Dès ses débuts, et de façon assez étonnante d’ailleurs, CQFD s’est définie comme une Association dont le but premier n’est de loin pas d’organiser la Grosse Teuf par excellence de l’Année, mais de proposer aux étudiants de se divertir avec les mathématiques, leur sujet même d’étude.  Et me voilà donc raliée à sa cause!

De mon coté, le challenge de l’existence de CQFD devient alors de créer des activités mettant en évidence les côtés ludiques, divertissants, culturels et satisfaisants des maths qui nous ont certainement  tous poussé à nous retrouver ici dans cette section de mathématiques à l’epfl, mais que l’on n’expérimente pas nécessairement tous les jours, du fond d’un auditoire en cours ex-caethedra. Cela fait donc maintenant depuis 2005 que l’assoc fonctionne, plus que bien, avec cette philosophie, ce qui pour moi constitue un grand succès.

Après 6 ans d’existence, je trouve remarquable que les activités phares de CQFD restent le Séminaire Burlet (of course) et les séminaires Bachelor/Master, que je considère personnellement comme basiques pour CQFD et que je souhaite énormément voir survivre ces prochaines années. Je souhaite aussi longue vie au Souper de Section et  au  Tournoi de Foot et ses Grillades, dernier héritage de feu l’Institut de Mathématiques de L’Université de Lausanne.

Pour ma part, j’ai eu la chance de faire un master et d’écrire une thèse ici à l’EPFL  tout en regardant CQFD se développer dans ses jeunes années au travers des multiples et diverses personnalités qui en ont formé ses comités successifs. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec chacun d’eux et j’en souhaite tout autant aux futurs comités qui j’en suis sûre sauront faire vivre CQFD encore longtemps. Cheers!

Rafael Guglielmetti

CQFD?

Sur conseil d’un des membres, je rentre dans le comité lors de ma première année et je suis séduit par la diversité des activités que propose l’association, ce que l’on distingue bien dans ses trois pôles: animation, mathématiques et représentation.

Je trouve vraiment très bien que l’association arrive à proposer des activités très divertissantes pour les membres, allant de la rencontre sportive au souper de section en passant par des soirées à thèmes, tout en travaillant en parallèle sur des activités plus mathématiques comme les séminaires bachelor et master et les journées. Bien sûr, le séminaire Burlet permet de mélanger les deux aspects! Tout un panel d’activités permettant de développer la cohésion de la section et de réduire les écarts entre les volées!

En dehors de cela, le travail de représentation au sein de la section permet de préserver les intérêts des étudiants, au niveau des espaces EVE, des études, etc.

J’ai été très content de participer à beaucoup de projets différents durant mes années au comité et même après avec la création du site SOS maths. J’espère que CQFD va continuer à innover et à se diversifier tout en préservant certaines activités traditionnelles. Bonne suite!

Christelle Moulin